navigation

MICRO-BIO

 

BIOGRAPHIE SUCCINTE

 MICRO-BIO SAM_0857-300x225

Philippe CARLEN est né à Haguenau dans le Bas-Rhin. Enfant heureux dans le « beau jardin » alsacien, il déroule une adolescence très sportive, ludique, mais aussi imprégnée, déjà, de décryptage d’actualités et de politique au sens général. Etudiant en Histoire à Strasbourg la semaine et animateur de radio le week-end (« R+ ») il garde en mémoire les mots de ses maîtres sur le respect de l’Autre, la complexité des sociétés et de leur parcours.

D’habitude, Philippe Carlen ne parle pas de lui à la troisième personne.

Il a peut-être un talent: un sens aiguisé de la synthèse, parfois même inconsciente. Ce fils de chauffeur-déménageur et d’institutrice devient professeur de Lettres et d’Histoire en lycée professionnel, lieu où justement, il ya fort à faire en matière de synthèse en temps réel ;-)

Nommé à Langres il découvre un territoire singulier, entre traditions rurales et culture ouvrière, et tombe sous le charme de cette Haute-Marne à la démographie certes déclinante, mais à la population chaleureuse. Dans son lycée, il commence un atelier théâtre, fonde avec Sylvain Chiarelli ( auteur comédien metteur en scène ), une compagnie professionnelle ( Compagnie Préface ). C’est dans ce cadre qu’il échange avec des artistes de divers horizons dans une volonté commune : diffuser, partager l’amour de la langue, faire aimer la poésie, redonner au poète sa place dans la Cité (création 2012: Fragments d’une genèse oubliée, A.Lâabi)

D’habitude, Philippe Carlen ne parle pas de lui à la troisième personne.

Philippe Carlen écrit des petites pièces de théâtre pour ses élèves depuis quelques années déjà, sur des thèmes comme l’altérité, l’emprisonnement, etc….

Mais la crise financière de 2008 provoque chez lui la nécessité de témoigner de ce qu’il voit, entend et ressent dans la société, ses bruits de couloir, ses colères, ses espoirs aussi, cette fois dans une forme plus longue et différente : ce travail était visible par extraits ici-même avant – mais c’était avant- . La première page, roman sur le même thème, est édité par le bas vénitien en septembre 2011 et remarqué dans la sélection finale du Prix du roman social 2012.

D’habitude, Philippe Carlen ne parle pas de lui à la troisième personne. Allez savoir quelle mouche l’a encore piqué…

img3386

le blog de la rouge |
Les quatre elements |
El Carmo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poesieombrelumiere
| poesie diverses
| isefra