navigation

La première page -> l’essentiel

La première page -> l'essentiel dans crise sam_0860-300x225

    LE ROMAN ANTI-CRISE

   DE PHILIPPE CARLEN

« La première page »

  maintenant disponible en format numérique !

 

L’INTERVIEW DE RDL ICI/ MERCI A EUX !

http://www.rdl68.fr/index.php?option=com_content&view=article&catid=112&id=696&Itemid=149

  

Les récentes rencontres-signatures:

le 18 novembre au salon du livre d’Arc en Barrois (52) Merci à la librairie le Pythagore (Chaumont) ainsi qu’à toute l’équipe d’organisation ! e

à Colmar les 24 et 25 novembre 2012 : Merci à la librairie Hartmann pour son invitation, son accueil et son buffet exquis ^^

Que de rencontres passionnantes sur place ! Delphine Vaute, illustratrice jeunesse qui propose un univers si particulier, Christian I Pierrot et sa verve galactique, Julie Waeckerli et son bras du Diable plébiscité par le public du salon, et enfin Isabelle Marsay, et son parcours de romancière atypique, son talent incroyable.

Mais ce qui m’a touché vraiment, c’est leur disponibilité, leur sympathie, en bref leur profonde humanité.

solidaires-hebdo1-300x62 dans crise

« LA PREMIERE PAGE »

une des lectures de l’été pour SOLIDAIRES (Belgique)!
http://www.ptb.be/nieuws/artikel/les-lectures-dete-de-solidaire-1.html

logo-bas-vénitien

le roman était en sélection pour le 1er PRIX DU ROMAN SOCIAL,

remporté le 20 juin 2012 par Aude Walker pour « un homme jetable« , éditions du Moteur

Logos_roman_social_AFPA_typo

http://www.prixduromansocial.com/

 

 logo-bas-vénitien

Un questionnaire décalé (source: lechoixdeslibraires.com)

1) Qui êtes-vous ? !
Je travaille au moins un quart d’heure par jour sur cette question.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Le plan B qu’on s’est tous inventé face à la crise.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
« Nos lignes sont devenues des tranchées. »

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Un électro-funk poisseux, où une guitare wah wah saturée chemine au milieu d’une nappe de synthés dissonants ;-)

http://www.dailymotion.com/playlist/x1ufqb_SchkopiTV_schkopi-show-n-5/1#videoId=xn46wh

5) Qu’aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Un regard. Un regard sur l’entre-nous.

http://www.territorialtv.fr/video.php?key=5ytJFuA4Gx

logo-bas-vénitien

 CRITIQUES

Couverture et critique dans JHM mag: « Philippe Carlen, le romancier de la crise«  

 fichier pdf jhm mag Philippe CARLEN 150412

 

« L’écriture est rythmée, moderne. On y retrouve tout le désenchantement mais aussi tout l’espoir de notre étrange époque.  »
La Charente libre

« Philippe Carlen sait rendre son récit attachant », Chantal Attané, rédactrice en chef Débat formation

« Talents des lecteurs », MGEN n°2178:

« Une aventure collective un peu folle pour tenter d’échapper à la crise »

Philippe Carlen est un adepte de l’écriture du réel. Depuis deux ans, ce professeur de lettres à Langres (Haute Marne), qui préside également une compagnie professionnelle de théâtre, écrit sur le thème de la crise et son impact sur chacun d’entre nous. Dans son deuxième roman, il nous invite à suivre un groupe d’amis, aux personnalités aussi différentes que complexes, mais ayant en commun d’être malmenés par la vie et de porter un regard plein de sarcasme sur la marche du monde. Si la première page de leur vie a été écrite sans eux, peut-être parviendront-il à rédiger eux-mêmes les suivantes ? Leur idée pour échapper à leur quotidien désenchanteur ? Organiser des soirées branchées pour la classe moyenne et, de la sorte, se faire de l’argent tout en évoluant dans un contexte de plaisir et de partage. Sauf que ce plan, élaboré lors de réunions hebdomadaires dans un bar situé au cœur de la sage ville de Strasbourg, ne va pas avoir les résultats escomptés. Ce qui aurait du être un rêve va même virer au drame. Pourquoi, comment, vous le saurez en lisant ce récit, au réalisme touchant et saisissant, et qui se veut d’ailleurs ouvertement un reflet de nos angoisses face à la crise économique.

 

Le communiqué de presse:

pdf communiquédepresseppage.pdf

logo-bas-vénitien

L’extrait : ( une certaine idée de l’abandon…)

François reçut l’appel au beau milieu des remontrances sévères que lui adressait son supérieur, un adulescent surdiplômé. Il était question, lors de cette scène à laquelle il était déjà étranger – la voix du jeune loup lui semblait si lointaine - de « peine », d’« infidélité », de « sens de l’honneur », d’expressions curieuses comme « vous n’avez pas le droit », ou bien encore « on ne démissionne pas sur un coup de tête », et autre « vous laissez tomber vos clients », et cætera. Alors que le ton continuait à monter vertigineusement, provoquant un début d’attroupement à l’entrée de l’étage du service, il entendit son portable hurler la sirène inquiétante qu’il avait téléchargée quelques jours auparavant. Tranquillement, il décrocha et commença à s’entretenir sourire aux lèvres avec l’enfant de Kin, qui lui annonçait la découverte du groupe de reconnaissance. Bien sûr, cela désarma totalement le vociférant, qui devint encore plus rouge, avant de quitter le bureau du sans-gêne dans un poignant « putain ! » qui devait rester longtemps stocké dans les mémoires des employés de cette PME de conseil et formation. Il n’était pas question pour François de justifier sa démission. La culpabilisation permanente, la culture bête du chiffre, l’abandon des principes originels de l’entreprise, ou encore la culture du cynisme importée des séminaires managériaux, cet ensemble nauséabond ne pouvait s’apparenter à une quelconque forme satisfaisante d’humanité. Non, il avait décidé de rompre toute transmission, même physique, avec les prédateurs, jeunes débiles à capuche ou à cravate. La trentaine bien entamée, il rêvait encore. (…)

Fermer le coffre de la coréenne, faire rugir les deux cents vingt chevaux, et faire fumer le macadam. D’Illkirch au dépôt découvert par les trois compères, il n’y en avait que pour quelques minutes. Dans son système Bose, le Boss chantait “I’m on fire”.

 

 Si votre libraire ne l’a pas mis en place, commandez-le ou achetez-le via ces liens: 

http://www.decitre.fr/livres/La-premiere-page.aspx/9782919516063

http://livre.fnac.com/a3617817/Philippe-Carlen-La-premiere-page

http://www.amazon.fr/gp/product/291951606X/ref=oss_product

couvlapremirepage1.jpg

logo-bas-vénitien

 Le teasing video: fruits d’improvisations amicales de l’été 2011, ces « très courts » se dégustent pour ce qu’ils sont: des angles forcément décalés sur le roman, des à côtés parfois simplement subliminaux…

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

logo-bas-vénitien

L’HISTORIQUE DES RENCONTRES-SIGNATURES:    un an déjà !!

Un article du JHM  pour la soirée de lancement avec mes amis de la Cie Préface/ Merci à eux ! jhm 110911 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   Chaumont (52),  dimanche 24 juin 2012, à l’occasion de la fête du Grand Pardon. Avec la participation d’autres auteur(e)s de l’AHME. Quelle joie de voir des « collègues » auteurs d’une grande variété d’écrits, de partager avec eux des expériences pourtant si solitaires par nature. Big up à Frédéric et Zsa Zsa, Arnold, Annie and more…

le 19 avril à St Dizier: rencontre avec des élèves de Terminale professionnelle du Lycée Blaise Pascal, c’était très intéressant, vraiment, j’ai pris un réel plaisir à échanger avec ces formidables lycéens, pour la plupart habitants la cité du Vert Bois. L’avenir, c’est eux. Indéniablement.et le soir à partir de 17h30, lecture-rencontre-signature à la librairie LarceletEt là, après la présentation du livre, il y a eu un bel échange sur la crise en général avec les quelques curieux qui sont venus tourner « la première page ».

larcelet-300x224

 

 

mdsc00675.jpg

Avec une partie du staff du bas vénitien à Bussy St Georges (77), devant la librairie La plume et l’écran

 

Merci à tous, personnels des librairies et du bas vénitien, lectrices et lecteurs avec qui les échanges ont été très riches^^

oeil.jpg

 

 

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

le blog de la rouge |
Les quatre elements |
El Carmo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poesieombrelumiere
| poesie diverses
| isefra